digital-hifi
Haute-Fidélité et Salles de Cinéma privées
ACCUEIL HAUTE FIDELITE CINEMA Produits Services

DISTANCE CRITIQUE

La distance critique d’une salle est un paramètre très important. Simplement dit, c’est la distance qui sépare un point de mesure d’une source sonore lorsque le champ direct est égal au champ réfléchi.


Prenons le cas d’une enceinte acoustique émettant un bruit rose continu, enceinte que l’on suppose éloignée des parois de la salle.









Le point d’écoute doit être placé à une distance voisine de la distance critique
. Bien que ce soit un peu en fonction des préférences de chacun, il faut être conscient de ce que, plus on se place dans le champ direct, plus l’écoute devient précise. A contrario, plus on s’en éloigne, plus on prend le risque de flouter l’image stéréophonique.
 
De fait, lorsque le champ réverbéré est de 10 dB supérieur au champ direct (distance Dm sur le schéma), on considère qu’il y a perte significative d’intelligibilité.

On notera enfin que les dispositifs de correction électronique ne fonctionne pas en champ réverbéré. Ils ne donnent le meilleur d’eux mêmes que lorsque le rapport champ direct/champ réverbéré est suffisant. D’où la nécessité de traiter d’abord passivement une salle avant d’envisager un traitement électronique.

Les deux règles précédentes étant fort heureusement cohérentes entre elles, on ne devrait pas rencontrer d’utilisateurs déçus...

On notera que la valeur du champ réverbéré est fonction du temps de réverbération de la salle.

Plus le RT60 est élevé, plus la distance critique diminue.
Et inversement.

On trouvera ici, sur le site d’Akustar, une calculette fort pratique pour évaluer la distance critique d’une salle.

Les valeurs typiques de nos salles d’écoute habituelles se situent aux environs de 2 - 3 m.